Coronavirus : Thierry Rey aurait voulu « une approche beaucoup plus fine » du sport

INVITÉ RTL – L’ex-judoka Thierry Rey, candidat à la présidence du Comité national olympique et sportif français, revient sur la gestion de l’épidémie sur le plan sportif.

https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/coronavirus-thierry-rey-aurait-voulu-une-approche-beaucoup-plus-fine-du-sport-7900021037

Àmoins de 100 jours des Jeux olympiques de Tokyo, une édition très particulière, RTL reçoit l’ancien champion olympique de judo en 1980, Thierry Rey. Actuel conseiller spécial de Paris 2024, l’ancien sportif est candidat à la présidence du Comité national olympique et sportif français.

« Il faut qu’on fasse de ce mouvement sportif un instrument politique« , nous dit-il. Thierry Rey a notamment exprimé la volonté de remettre le sport au premier plan, qu’il juge un peu oublié dans le contexte sanitaire actuel. « Le sport est quelque chose de grand dans notre pays. On entend beaucoup la culture, on parle beaucoup de spectacle vivant, le sport est un spectacle vivant« , dit-il, faisant le parallèle avec les acteurs de la culture, qu’on a davantage entendus que ceux du sport ces derniers mois.

« La culture elle milite, elle fait du lobbying, elle a des représentants. Le comité national olympique n’est pas suffisamment utilisé« , regrette-t-il. Selon Thierry Rey, certaines mesures sanitaires envers le sport étaient nécessaires. « Il y a eu des moments dans cette pandémie où il fallait fermer les clubs. Mais on aurait pu avoir une approche beaucoup plus fine. On aurait pu avoir une approche territoriale, une approche par sport », dénonce-t-il.

%d blogueurs aiment cette page :